Facilitez les grands départs avec Sepastop

Ou comment résilier ses abonnements superflus en 1 clic.


Vous avez décidé de partir loin, très loin. Génial. Mais avant, il va falloir larguer les amarres. Les amarres de l’humain moderne ce sont tous ces abonnements et souscriptions diverses qui nous servent — plus ou moins — au quotidien.

Quand on part vivre ailleurs, que ce soit dans son pays ou sur un autre continent, il y a peu de chances que la carte d’abonnement au cinéma ou au club de gym du quartier aient encore beaucoup d’utilité. Et surtout, ce serait dommage de continuer à payer pour des services qu’on n’utilisera plus.

Voici une petite liste non exhaustive des abonnements et souscriptions auxquels vous aurez peut-être besoin de vous désabonner pour partir l’esprit libre (et le portefeuille mieux garni) :

 - Énergie
 - Téléphonie mobile (penser à le résilier ou à en prendre un autre plus avantageux à l’étranger)
 - Assurances (auto, habitation)
 - Box Internet
 - Bouquet télé privée (type Canal+)
 - Service VOD
 - Cinéma
 - Club de gym
 - Presse papier
 - Télépéage
 - Parking
 - Crédit revolving
   …

Certains de ces services proposent un mode de résiliation facile directement en ligne, mais la plupart exigent encore une résiliation par courrier, et le respect d’une période de préavis allant de 30 jours à 3 mois. Sans oublier les abonnements avec période d’engagement minimale obligatoire ! Ça en fait de la paperasse à gérer avant de partir, juste au moment où on avait plutôt autre chose à faire.

Heureusement il existe des sites d’aide à la résiliation qui font tout le boulot pour nous (ou presque).

C’est le cas de Sepastop, une petite société basée entre la Belgique, les Pays Bas, l’Allemagne, l’Autriche et la France et qui propose dans ces cinq pays un service de résiliation personnalisé dans un grand nombre de catégories. Les informations concernant le préavis et les conditions de résiliation sont disponibles pour chaque entreprise. Une fois qu’on a décidé de résilier, il suffit de remplir un formulaire avec son nom, et les références de son abonnement. Une lettre de résiliation adaptée aux conditions générales de vente de l’entreprise est automatiquement générée, prête à être imprimée.
Ce service-là est gratuit. Mais pour ceux qui ont la flemme de se rendre à la Poste (ou qui sont débordés par les préparatifs de leur grand départ), Sepastop propose un service payant d’envoi de la lettre en recommandé avec accusé de réception à l’entreprise concernée. Tout est en règle, et on peut même générer une signature numérique reconnue légalement.

Un conseil : pensez à faire le tour de vos abonnements au moins trois mois avant votre départ. Cela vous évitera de continuer à payer pour un service inutilisé, juste parce que le préavis de 3 mois n’est pas terminé encore alors que vous êtes déjà parti.